mois histoire des noirs au bénin
formation africa mondo

"Africa Mondo est une organisation qui promeut l'entrepreneuriat des personnes d'ascendance africaine, particulièrement les femmes et qui valorise les mondes africains.

Africa Mondo se matérialise par la création d'une OSBL au Canada, d'une ONG au Bénin et au Cameroun ainsi qu'à travers des entreprises économiques et solidaires.

Africa Mondo initie le Mois de l'Histoire des Noirs Afrique, en février 2020, dans une dizaine de pays et singulièrement au Bénin, où l'accueil des afro-descendants sur le continent devient une activité à part entière à travers nos missions." 

voudou-photo.jpg
LE VODOUN AU FÉMININ
Les femmes sont des actrices incontournables de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest. Elles ont inspiré de nombreux mythes et légendes.

Leur rôle a été, et reste, décisif dans le fonctionnement de la société. Dans les pays du vodou, la femme est considérée comme le vecteur de transmission de la tradition spirituelle. Elle a le rôle de mémoire et celui d’organiser la société, la famille.

Elle est également l’un des piliers de la vie religieuse et cultuelle. Les jeunes filles sont recrutées dès leur plus jeune âge pour devenir des prêtresses, chargées d’honorer les divinités vodou. D’autres femmes sont rassemblées en sociétés secrètes et chargées d’organiser les rituels et sorties de masques (grands personnages costumés).

L’histoire des guerrières du royaume du Dahomey, qui impressionna tant les européens, demeure exemplaire pour témoigner de l’importance attribuée aux femmes dans la défense du territoire. Enfin, le rôle des femmes en tant que mères est fondamental. Lors d’une naissance, c’est la maman qui se met en contact avec le bokono, le "devin", pour réaliser les rituels nécessaires à la protection du nouveau né.

Cependant, malgré des rôles très importants dans la tradition vodou, l’ambiguïté et l’ambivalence sont deux notions qui restent omniprésentes dans la représentation de la femme et la place qui lui est réellement donnée. Dans la statuaire la femme est souvent mise en valeur, transcendée. Alors que dans les récits, les contes, elle est décrite plus négativement comme destructrice, possessive et dangereuse. Elle est souvent désignée comme la source des malheurs et notamment des infortunes des hommes…

Cette ambivalence se retrouve bien entendu chez les déités féminines, dans leurs caractéristiques et leurs attributs. "Mami Wata" représente la mère nourricière, mais également les océans et leur puissance destructrice. Les "Gèlèdé" incarnent la force protectrice et créatrice de la vie et sont cependant aussi responsables de la stérilité…

Récit de : Adeline Beck – Commissaire de l’exposition, Vodou au Féminin, Des mythes originels aux femmes d’aujourd’hui en Afrique de l’Ouest.

 

MOIS DE L'HISTOIRE DES NOIRS EN AFRIQUE SOUS L'ÉGIDE D'AFRICA MONDO

BÉNIN, BURKINA FASO, CAMEROUN, CÔTE D'IVOIRE, SÉNÉGAL, TCHAD 

 
journee-migrants-18dec.jpg
non-violence-femmes
ong africa mondo
Nelson_Mandela_Day_2020
Février 2020 marque le cinquantième anniversaire du Mois de l'Histoire des Noirs aux États-Unis ; cette commémoration des afro-descendants et des africains a été créé faire vivre l'histoire des noirs dans le monde, celle de l'humanité. L'afro-descendante Mélina SEYMOUR, originaire de la Guadeloupe lance depuis le Canada un appel à plusieurs pays pour organiser la première édition citoyenne du Black History Month en Afrique : Bénin, Cameroun, Comores, Côte d'Ivoire, Sénégal, Tchad prennent le départ en 2020.
Inscrivez-vous au #MHAD2021
Abonnez-vous à Africa Mondo

© 2018 - 2021. AFRICA MONDO - Tous droits réservés