Rechercher
  • Africa Mondo

Séance de travail avec la Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso

La ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme Bukinabé, Dr Fonyama Élise Ilboudo Thiombiano, a eu une séance de travail par visioconférence avec la présidente, directrice générale d'Africa Mondo, également, présidente de Métissage et Fondements Culturels (MFC), madame Mélina Seymour, le 03 septembre 2021.



RELANCE DE L'INSTITUT DES PEUPLES NOIRS (IPN) À OUAGADOUGOU


Au menu des échanges, "la renaissance africaine et de ses diasporas", ainsi que le projet de relance de IPN.

À entendre la ministre Dr Thiombiano, ces échanges ont pour objectif de poursuivre la mobilisation, pour booster l'adhésion des pays, des institutions, des organisations de la société civile , ainsi que des personnalités au projet de relance de l’IPN.


La directrice générale d'Africa Mondo s’est réjouie de l’idée de relance de l’IPN qui, à l’en croire, est un outil de l’affirmation de l'identité des Noirs à travers le monde. Elle a affirmé son engagement à rester disponible et à ne ménager aucun effort pour l’aboutissement de ce projet. TRACER LA VOIE POUR AVANCER ENSEMBLE

Nous avons également évoqué les rencontres à venir à travers notamment, le Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas en février 2022, l'implication des jeunes, mais aussi de son institutionnalisation, pour que cet évènement en Afrique puisse avoir une résonance beaucoup plus forte et plus grande, en impliquant les africains du continent, mais aussi les mouvements associatifs américains, canadiens et anglais qui célèbrent déjà le mois de l'Histoire des Noirs, depuis plusieurs décennies.




Durant un peu plus de 45 minutes, la ministre, le Dr Thiombiano et la directrice d'Africa Mondo, madame Seymour, ont échangé sur la haute vision du panafricanisme conscient, positif et actif sur le continent et dans les diasporas qui portent des fruits, à travers des initiatives comme celles de l'ONG Africa Mondo qui impliquent des femmes issues de milieux défavorisés pour améliorer leurs conditions de vie, tout en développant des liens avec des afro-descendants.


Pour madame Seymour :


Cette séance de travail a été très fructueuse. Cela fait plaisir de discuter avec une Ministre passionnée par sa mission et aussi ouverte sur ces questions qui nous concernent.

La suite des travaux se poursuivra étroitement avec le Secrétariat technique de l'Institut des Peuples Noirs.