Rechercher
  • Africa Mondo

Mélina Seymour, Coordonnatrice, reçu par le Ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey

Mis à jour : févr. 17

Toujours dans le cadre des préparatifs de la première édition du Mois de l'Histoire des Noirs dans sa version africaine - Black History Month Africa, alors que les équipes sont à pied d'oeuvre au Bénin pour préparer les festivités qui vont se dérouler du 1er au 29 février 2020, à Abomey-Calavy au Bénin, la Coordonnatrice générale, madame Mélina Seymour se rend au Togo pour y rencontrer acteurs de la société civile intéressés par l'événement et les autorités togolaises.


Après la réunion de présentation du Mois de l'Histoire des Noirs Afrique - MHNA qui a réuni près d'une cinquantaine de personnes à Lomé (Togo), le dimanche 1er décembre 2019, il s'agit pour la coordonnatrice générale du MHNA de rencontrer les autorités togolaises. Madame Seymour a été reçue par le Ministre togolais des affaires étrangères, Dr Robert DUSSEY, le 03 décembre.



Une rencontre positive


Docteur en philosophie et écrivain, monsieur Dussey a été très sensible à l'organisation de cette célébration en Afrique avec un regard africain. Il a été très à l'écoute de madame Seymour car les questions de la gestion des conflits et de la paix ont toujours été au coeur de ses préoccupations. Monsieur le Ministre a évoqué un grand rendez-vous économique international prévu conjointement avec le gouvernement ghanéen sur le même thème que le Black History Month Africa 2020, ce qui suscite davantage son intérêt pour son pays.


Compte tenu du très bon accueil du Ministre Dussey, s'agissant de cette reconnexion entre Africains et Afro-descendants, madame Seymour en a profité pour l'inviter à proposer à son Excellence Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo, de prendre le lead de cette initiative destinée à unir Africains et Afro-descendants sur le continent et singulièrement en Afrique francophone.


Le Comité National Togolais du MHNA, dirigé par le jeune étudiant Maligbé Ayedjenou, en étroite collaboration avec les membres de l'Association des Ressortissants de la zone de Homa Résidant à Lomé, sont heureux que leurs démarches auprès des autorités togolaises portent enfin les premiers fruits de leurs efforts pour que ce moment important profite également au Togo.



Néanmoins, février 2020 étant très proche et dans un contexte d'élection présidentielle, les ambitions communes, s'agissant de cette grande première au Togo qui verrait arriver des Afro-descendants venus de partout dans le monde pour vivre un moment de reconnexion exceptionnel avec des Togolais, serait plus favorable en février 2021.


Entre Africa Mondo et les autorités togolaises, le contact est donc établi et les discussions se poursuivront pour mener à bien des initiatives communes pour oeuvrer ensemble.


Lomé, le 03 décembre 2019

27 vues0 commentaire