Rechercher
  • Africa Mondo

Fin de la première semaine du Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas

C'est donc la fin de la première semaine consacrée à la spiritualité et aux croyances africaines. Tout d'abord, nous tenons à remercier l'ensemble de nos intervenants, invités et conférenciers.

Merci à la soeur Djokofenan, Merci à Sira Missa Doumbia, Merci à la soeur Adrienne Ntankeu, Merci à Dah Guedenon Mensah Prosper, Merci à Doumbi Fakoly, Merci à Popo Klah, Merci au Dr Obrillant Damus.



Ensuite, immense MERCI à chacune et à chacun d'entre vous qui suivez le Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas, malgré les difficultés de connexion, surtout dans les pays d'Afrique. Vous avez été plus de 3 100 personnes dont 98% de visiteurs uniques à vous rendre sur la plateforme de l'événement MHAD.


Cette version 2.0 du Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas, même à distance en raison de la pandémie Covid-19, renforce nos liens entre Africains et Afro-descendants.

Mèsi on pil pou lanmou zòt ka ban nou tou pa tou asi la tè.** Merci pour tout l'amour que vous nous communiquez et qui provient de partout dans le monde.


Nous sommes heureux d'avoir pu contribuer et laissé s'exprimer plusieurs personnalités où l'écoute a été privilégiée, dans un cadre apaisé via notre plate-forme africamondo.com/mhad.


Chacun doit pouvoir s'écouter et se faire sa propre opinion. Le Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas, c'est notre événement à tous ! Il ne suffit pas de parler d'Unité, il faut créer les conditions, les cadres et les initiatives qui permettent cette Unité, la vraie !

Mélina Seymour, Coordonnatrice générale du Mois de l'Histoire de l'Afrique et de ses Diasporas.

27 vues0 commentaire