Rechercher
  • Africa Mondo

25 novembre, journée contre les violences faites aux femmes

Le confinement, en raison de la pandémie Covid-19, accentue les violences faites aux femmes. Une pensée pour chacune d'entre vous qui vivez ces moments de douleurs. Les autorités doivent agir, mais chacun.e de nous porte aussi une responsabilité, celle de dénoncer et/ou d'intervenir si possible pour sauver des vies...prêtez l'oreille et soyez attentifs, une voisine a peut-être besoin de votre aide.

Messieurs, n'oubliez pas que les Femmes, sont vos Mères, vos Soeurs, vos Grands-mamans, vos Tantes...



ORIGINE DE CETTE JOURNÉE


C'est la date choisie par les Nations Unies pour célébrer la Journée Internationale pour l'Elimination de la Violence contre les Femmes. La couleur retenue par cette journée est le orange qui veut symboliser un monde meilleur pour les femmes et les filles. On connaît également cette journée sous le nom de Orange Day.

Son origine remonte à 1960, lorsqu'en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu'elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.

Quelques décennies plus tard, l'événement ne parvient toujours pas à capter l'attention de la communauté internationale... Pourtant, les sévices et tortures infligés par des hommes à des millions de femmes, sont bien réels et les colonnes de tous les journaux de la terre ne suffiraient pas si l'on voulait recenser la totalité de ces crimes : aux Etats-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes; en Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes ; au Bangladesh, près de la moitié des femmes ont subi des abus physiques de la part de leur conjoint...

--

#stopviolenceagainstwomen

---


7 vues0 commentaire